AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Maître des cartes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Maître des cartes.   Mer 7 Mar - 13:40

[HRP]

(Il y a un mélange de fanmades, à vous de trouver 8D)




[RP]


Il faisait chaud dans la taverne, la musique était forte, trop forte, pour calmer l'ambiance, une carte vola de la porte d'entrée pour toucher la tête d'un jeune nain qui dansait sur une table, celui-ci s'écria pendant que les bardes arrêtaient de jouer : "Hé ! C'quoi ça !".
Pour donner une réponse, un homme vêtu étrangement leva son chapeau, c'était le "Maître des cartes". Cet homme pense que les cartes sont l'avenir de chaque petit être en ce monde et qu'elles peuvent être une arme redoutable bien utilisée et associée à la magie arcanique.
Il reposa son chapeau sur la tête et s'exprima à haute voix : "Viens par là petit nain, si tu veux savoir ton destin."
L'humanoide de petite taille en question s'avança, intrigué, et écouta attentivement l'homme en noir qui lui demanda en premier lieu de raconter son dernier rêve.

J'ai fait un rêve bizarre. Au début c'était bien, j'étais dans une grande caverne, assis à table, et on mangeait du rôti. J'avais une armure dorée et un super marteau de guerre magique posé sur la table. Je crois que j'étais un peu le roi ou le chef du clan, ou un truc comme ça. On m'apportait de la bière sur un plateau ! Il y avait plein de Nains que je ne connaissais pas. Et puis des paysans humains sont arrivés, assis sur des cochons géants, et ils ont cassé le mur alors que c'est pas possible en vrai. Ils criaient qu'on n'avait pas le droit de manger du rôti, alors qu'on était dans la mine, donc on pouvait le faire parce que c'est chez nous. Je n'ai pas compris. Tout de suite j'ai envoyé ma hache de jet pour tuer un paysan, mais elle a disparu en faisant cot-cot au lieu de se planter. Les cochons géants ont parlé aussi, et ils ont dit que j'allais être puni à cause de ma grand-mère. Ils ont mangé tous mes amis, et des bulles colorées sortaient de leurs oreilles. Les paysans dessinaient des chaussettes sur les murs. J'ai couru pour m'échapper dans un couloir mou et vert, là je n'avais plus mon armure mais seulement mon pyjama, le vieux marron qui a les manches trouées et que j'avais piqué à mon frère Magni. C'était il y a longtemps. Et j'avais des chaussures en grosses tomates, alors je ne pouvais pas avancer, parce que ça glisse. Les cochons géants me rattrapaient en criant flibidi et ils avaient des yeux comme les Sin'Dorei et ils tiraient des flèches qui partaient dans toutes les directions. Ensuite on était dans la forêt, mon frère Magni est arrivé, il était géant et il voulait récupérer son pyjama. Il disait que j'avais mis de la tomate partout. J'ai dit que c'était pas ma faute. J'ai voulu sauter par-dessus la rivière mais à chaque fois je tombais dedans alors je sautais encore et je retombais encore. Magni s'est envolé sur un chariot de mine qui avait des roues en tomates. Les arbres avaient des bouches, j'ai voulu crier pour qu'ils partent, mais ça faisait seulement flibidi. J'ai retrouvé ma hache de jet, mais les cochons étaient partis et les arbres aussi, et j'ai glissé dans un tonneau géant qui était plein de flèches cassées. Et là, je me suis réveillé.

Le joueur de cartes réfléchit un instant et acquiesca, il sortit ensuite de nul part un paquet de cartes rouges, le mélangea éxactement cent-soixante-sept fois avant de le couper en quatre et de demander au nain de piocher une carte par petit paquet.
Celui-ci s'éxécuta et révéla donc les quatre cartes.

La première représentait un trône surpassé d'un grand "B" décoré.

La seconde désignait un navire assez laid et un "A" déformé.

La troisième était vierge.

Enfin, la dernière illustrait un trône, sans le "B" cette fois-ci.


Le Maître des cartes éxamina lentement le résultat, tout en buvant un petit thé à la menthe qui venait d'être servi par le tavernier, le silence reignait dans la salle, seuls quelques gnomes ivres parlaient d'expériences totalement farfelues mais notre cher personnage conclut quand même.

Hé bien, jeune nain, tu n'auras pas une existence ordinaire, mais tu ne pourras le regretter, en premier lieu, ton frère sera roi d'une grande cité imprenable pendant que tu partiras dans une grande expédition, là-bas, en essayant de récupérer un artefact, tu te prendras un bloc de glace dans le crâne et tu perdras connaissance.
À ton réveil, tu ne sauras plus ce qui s'est passé ni même qui tu es et tes proches te croiront mort, tu essayeras de voler pour voir si tu peux mais tu t'écraseras dans la neige, tu essayeras de respirer sous l'eau également mais tu n'y arriveras pas et tu te diras que ta race est vraiment male faite. Cependant, tu seras très respecté et tu monteras à ton tour sur un trône, un peu plus froid et moins confortable mais tu t'en contenteras.


Le nain éclata de rire en entendant cette histoire qui lui parut ridicule et tout le monde fut déçu, la fête repris et la bière coulait encore à flot lors du départ de notre devin.
On dit qu'il visite encore les tavernes d'Azeroth et voit l'avenir des gens sans jamais se tromper.
Une autre source raconte qu'il aurait été intercepté par une patrouille Trolle et que des lancés d'as de pique dans les yeux n'aurait pas été suffisant pour éviter l'immolation et le sacrifice, mais bon, chacun son avis.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Maître des cartes.   Mer 7 Mar - 14:03

(Ha twister fate! x))
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Maître des cartes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Nouvelles d'Azeroth-
Sauter vers: